ogm_jenveuxpas_T3

Monsanto vient de reconnaître que dans la région indienne du Gujarat, sa semence de coton Bt ne parvient plus à résister au Pectinophora gossypiella, un papillon ravageur du coton. Or, ce coton Bt, qui est génétiquement modifié, avait été justement conçu pour lui résister. Dès novembre 2009, les scientifiques de la firme ont constaté que les ravageurs survivaient au coton Bt. « Des échantillons prélevés en janvier et février, puis testé dans les laboratoires de Monsanto, ont confirmé que le Pectinophora gossypiella était devenu résistant à la protéine tueuse du ravageur contenu dans le coton Bt », lit-on dans The Hindu du 6 mars. L’entreprise recommande donc aux paysans d’employer une nouvelle semence : le Bollgard II. Pour les écologistes, cette suggestion est « ridicule » car la nouvelle semence proposée n’incorpore pas une nouvelle toxine pour lutter contre le ravageur. Source