ogm_jenveuxpas_T3Existerait-il des OGM si les brevets sur le vivant n’existaient plus ? Tout simplement non. Car les brevets sont la garantie de retour sur investissement pour les entreprises impliquées dans la transgénèse . Et non contentes d’avoir déposé des brevets sur les gènes et les plantes, ces entreprises cherchent actuellement à étendre les droits des brevets sur les produits dérivés (farine issue de culture transgénique ou animaux nourris avec ces PGM).

En 2005, Monsanto a déposé plusieurs plaintes auprès des tribunaux nationaux européens, pour obtenir des importateurs européens de farine issue de soja transgénique, en provenance d’Argentine, les royalties du brevet qu’il possède sur ce transgène.

Infogm > lire la suite > voir les fil RSS ci-contre >