Aux Etats-Unis, le DSM, le manuel de référence des psychiatres du monde entier, vient d'être remis en cause par son ancien directeur en personne. Ses critiques sont violentes : selon lui, les auteurs du DSM ont créé de toutes pièces des maladies, pour le plus grand bonheur des labos.

Boris Cyrilnuk explique comment, à partir d'une information partiellement vraie, on aboutit à une application fausse et comment, l'individu a besoin de mettre en mots ce qui n'est pas pensable. A partir de celà, la manipulation peut commencer...