logoabLes ogm sont sans doute la principale menace contre l'agriculture biologique, mais je déplore aussi que le social ne soit pas pris en compte dans la règlementation comme le rappelle l'article d'Actu Environnement.

Une bio respectueuse à moitié de l'environnement et pas du tout de l'homme qui la produit, n'est pas de la bio à mes yeux. Je continue de résister, à contre-courant semble-t-il. La grande distribution opportuniste a récupéré le "produit", nous abreuve de slogans éthiques tout en malmenant les producteurs, les consommateurs et le personnel qui travaille pour elle (cf grève à Carrefour).