Une éleveuse bio risque de perdre ses primes de la PAC.

Le motif ? Elle soigne ses brebis avec des plantes et des huiles essentielles, acte "non conforme" à la réglementation européenne.

Lire la suite sur Actuorange