caddieIl serait temps de faire quelque chose. Il y a quelques années, à Rungis, un fournisseur bio avait eu des problèmes avec la Semmaris (société qui gère Rungis) car il laissait des gens venir prendre des fruits et légumes invendables mais néanmoins comestibles. Une honte !
Cà fait tellement longtemps qu'il faudrait mettre en regard surproduction et gaspillage, mais ce n'est évidemment pas l'intérêt de ceux qui veulent vendre à tout prix.
Gaspillage de l'eau, gaspillage de papier, gaspillage de nourriture, depuis 2008, date de début de mon blog, j'ai collecté quelques articles clé sur la question... Six ans déjà et lorsque je vois des articles comme ce dernier, je me dis que le boulot est immense pour faire émerger les consciences !

Le gouvernement se déciderait à fixer des objectifs pour réduire le gaspillage alimentaire de 50% d'ici 2015.

Alors que la France s’est donnée comme objectif de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025, nos voisins les belges sont passés à la vitesse supérieure en expérimentant dans la commune d’Herstal, une mesure radicale. Obliger les grandes surfaces à donner leurs invendus sous peine de sanctions. Une fausse bonne idée ?

Marianne > lire l'article complet