mardi 15 mars 2016

Les hypers lorgnent le marché naissant des "locavores"

Bousculés par le succès grandissant des ventes directes, industriels et enseignes de l'agroalimentaire s'emploient à développer les circuits courts. Véritable mue ou simple opération marketing ? L'Express  lire l'article complet

lundi 22 juillet 2013

Un bio de plus en plus industriel à éviter

Près de la moitié des produits bio sont à présent vendus en grandes surfaces. L’entrée de la grande distribution dans le marché du bio a entraîné une course à la baisse des prix. Tous les géants, y compris les hard discounters ont créé leurs propres gammes. Pour obtenir des prix cassés, les supermarchés ont souvent recours à des importations massives provenant d’exploitations industrielles. Alors que le bio cherchait à assurer un bon équilibre entre environnement, économie et social, ces exploitations sacrifient... [Lire la suite]
vendredi 12 novembre 2010

La grande distribution pompe les AMAP

Manger local et aider les petits producteurs c'est le principe des AMAP, plébiscitées par de nombreux consommateurs. Y voyant un intérêt certain, plusieurs enseignes de grande distribution reprennent le principe et s'associent avec des exploitants afin de proposer leurs produits dans leur supermarché tout en les rétribuant correctement.... Marianne > lire l'article complet