dimanche 21 février 2016

Contre la décision du parlement européen de transformer le bio en "presque bio "

Empêcher le parlement européen d'élargir les règles de la production bio pour parvenir à y intégrer du presque bio et perméabiliser la frontière entre produits conventionnels et produits bio . A ce jour le label bio est encore un gage de sécurité et de vérité mais il risque avec cette nouvelle décision de devenir flou , laisser penser que presque c'est aussi bien que strictement et jeter le soupçon sur la filière actuelle. Signer la pétitionLire aussi > L’Europe met en danger la certification bio
Posté par boucheaoreille77 à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 9 février 2016

L’Europe met en danger la certification bio

Le début de l'assassinat a commencé il y a dix ans environ avec la "tolérance" ogm, puis avec la bio industrielle, et maintenant quand sonnera le glas ? :(  Le fameux logo qui certifie les produits issus de l’agriculture biologique pourrait dans un avenir proche devenir plutôt synonyme de « globalement bio, à quelques pesticides près ». C’est en tout cas le danger que fait courir la proposition de révision d’un règlement européen qui fixe le « cahier des charges » de l’agriculture biologique, les conditions... [Lire la suite]
dimanche 6 avril 2014

La Commission européenne veut lutter contre le vrai-faux bio...

La Commission européenne a proposé lundi de durcir le régime de certification de l'agriculture organique dans l'UE, pour mieux lutter contre le vrai-faux bio qui se développe face à une demande en hausse. L'exécutif européen entend à la fois mettre fin aux nombreuses dérogations qui menacent, selon elle, de priver de contenu le label bio dans l'UE, ouvrir le secteur aux petits producteurs souvent découragés par la lourdeur des actuelles procédures, doper les exportations et empêcher des importations n'ayant de bio que le nom...... [Lire la suite]
mercredi 15 janvier 2014

Cyberaction N° 597: Aidez cet agriculteur à arrêter le colza OGM de Monsanto

Vous n’avez probablement jamais entendu parler de Steve Marsh mais cet homme pourrait tout perdre dans sa bataille juridique pour protéger l’agriculture bio et sans OGM.  Steve est un agriculteur australien qui a perdu sa certification bio sur près de 70% de sa ferme après la contamination de ses champs par du colza OGM cultivé par son voisin. Le colza en question est breveté par la Monsanto mais en cas de contamination génétique, la multinationale semencière ne peut pas être tenue responsable ! Steve a donc décidé de... [Lire la suite]
lundi 28 novembre 2011

Un agriculteur porte plainte après avoir perdu son label bio

Un habitant de Chalus, Raymond Gibeau, vient de porter plainte auprès du Procureur de la République après avoir perdu son label bio sur l’un de ses terrains. La pulvérisation par hélicoptère d’insecticides sur des châtaigneraies voisines serait la cause de tous ces maux.Scénario identique en Corrèze : en août 2011, le produit se serait répandu sur un terrain en conversion où l’agriculteur comptait cultiver des légumes. Quelques jours après le passage de l’hélicoptère, Ecocert, un organisme de contrôle bio, a effectué une visite... [Lire la suite]
samedi 9 avril 2011

Agriculture biologique : zoom sur les évolutions de la certification

Les ogm sont sans doute la principale menace contre l'agriculture biologique, mais je déplore aussi que le social ne soit pas pris en compte dans la règlementation comme le rappelle l'article d'Actu Environnement. Une bio respectueuse à moitié de l'environnement et pas du tout de l'homme qui la produit, n'est pas de la bio à mes yeux. Je continue de résister, à contre-courant semble-t-il. La grande distribution opportuniste a récupéré le "produit", nous abreuve de slogans éthiques tout en malmenant les producteurs, les consommateurs... [Lire la suite]
dimanche 26 avril 2009

Le directeur d'Ecocert décrypte les subtilités de la certification bio

Avec ses 400 salariés présents en permanence dans 21 pays, et ses 80 000 produits certifiés, Ecocert dont le siège social est implanté à Lisle-Jourdain, non loin de Toulouse, est le leader français des organismes de certification de produits bio. Philippe Thomazo, directeur général du groupe explique ce qui se cache derrière les étiquettes. Comment s'y retrouver parmi les logos, les labels les chartes et les cahiers des charges mentionnés sur les étiquettes ? Lire l'article complet
Posté par boucheaoreille77 à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,