vendredi 23 octobre 2015

Au 1er janvier 2017, les communes n'auront plus le droit d'utiliser de pesticides

Fini le recours aux produits chimiques pour entretenir les parcs et jardins communaux. Les agents des espaces verts devront s'adapter et apprendre à travailler différemment. Un plus pour leur santé, pour l'air ambiant et pour les sols. Une journée d'information a réuni nombre d'entre eux à Pau. Fongicides, insecticides, désherbants ne pourront plus du tout être utilisés par les services municipaux à partir du 1er janvier 2017. Une directive qui inquiète un peu les agents, habitués à travailler avec ces produits... [Lire la suite]

dimanche 15 février 2015

Les sénateurs sont contre une interdiction totale des pesticides néonicotinoïdes

La proposition de résolution écologiste, visant à demander un moratoire sur les insecticides néonicotinoïdes, a été rejetée par les sénateurs, le 4 février. Elle invitait le gouvernement à agir auprès des autorités européennes pour interdire toutes les utilisations de ces substances actives "tant que les risques graves pour la santé humaine, animale et l'environnement ne seront pas écartés".Parmi les substances pointées du doigt : le thiaclopride, le dinotéfuran, l'acétamipride, lethiaméthoxam, l'imidaclopride et la... [Lire la suite]
jeudi 21 mars 2013

Thaïlande : les tigres tombent comme des mouches

Les braconniers ont trouvé une nouvelle méthode inattendue pour abattre les derniers tigres sauvages d'Asie : l'insecticide. Le braconnage se modernise : les chasseurs thaïlandais ont mis au point une nouvelle méthode de traque efficace et discrète : des appâts empoisonnés aux insecticides. La technique, qui peut paraître improbable, est en voie de devenir la principale menace pour les derniers tigres sauvages en Asie. Le Point > lire l'article complet
Posté par boucheaoreille77 à 09:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 15 juillet 2012

Abeilles : le massacre autorisé

Comment les abeilles sont sacrifiées, et avec elles notre alimentation et l'ensemble de notre écosystème, pour servir les intérêts des multinationales agrochimiques. Alors que le ministre Le Foll a interdit le Cruiser OSR, il est autorisé d'utiliser TOUS les autres, les firmes ayant la main sur les organismes étant sensés nous protéger. Réseau des conservatoires abeilles et pollinisateurs > lire ou écouter puis signer la pétition Faites tourner cette pétition, il est urgent d'agir !
lundi 28 novembre 2011

Un agriculteur porte plainte après avoir perdu son label bio

Un habitant de Chalus, Raymond Gibeau, vient de porter plainte auprès du Procureur de la République après avoir perdu son label bio sur l’un de ses terrains. La pulvérisation par hélicoptère d’insecticides sur des châtaigneraies voisines serait la cause de tous ces maux.Scénario identique en Corrèze : en août 2011, le produit se serait répandu sur un terrain en conversion où l’agriculteur comptait cultiver des légumes. Quelques jours après le passage de l’hélicoptère, Ecocert, un organisme de contrôle bio, a effectué une visite... [Lire la suite]
dimanche 9 octobre 2011

L’autorisation du Cruiser, pour 2010, jugée illégale

Le Conseil d’Etat a finalement jugé que la décision d’autorisation provisoire de mise sur le marché de l’insecticide Cruiser pour un an, du 1er janvier au 31 décembre 2010, était illégale. En effet, le 15 décembre 2009, date à laquelle il autorisa la mise sur le marché du Cruiser pour l’année 2010, le ministre de l’agriculture n’avait le choix qu’entre deux options. Univers Nature > lire l'article complet

jeudi 22 septembre 2011

Jeunes enfants guadeloupéens : une génération nourrie au chlordécone ?

En 2007, le professeur Belpomme révélait la très forte pollution aux pesticides dont était victime la Martinique. Un insecticide en particulier, le chlordécone, fut massivement employé pour lutter contre les charançons dans les bananeraies de Martinique et Guadeloupe. Bien qu’interdit en 1993 dans les Antilles, le chlordécone est très persistant et bioaccumulable. Aussi, est-il encore présent dans les sols, initialement utilisés pour la culture bananière, et désormais dévolus à la culture vivrière. Cette pollution résiduelle laisse... [Lire la suite]
vendredi 5 août 2011

Cruiser reste autorisé sur le colza

Le 29 juillet dernier, le Conseil d’Etat a rejeté la requête de France Nature Environnement (FNE) et de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), demandant la suspension de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de l’insecticide Cruiser OSR (1), pour l’enrobage de semences de colza. Il a justifié sa décision au motif de son incompétence à traiter ce dossier. Rendue à quinze jours seulement des premiers semis de colza, cette décision réduit grandement l’efficacité d’un possible recours devant une autre juridiction. ... [Lire la suite]
vendredi 17 juin 2011

Le gouvernement donne son feu vert à un pesticide redouté des apiculteurs

Le Ministère de l'Agriculture a autorisé le Cruiser OSR de Syngenta, insecticide, fongicide pour le traitement du colza, "un nouveau coup porté aux abeilles" selon le président de l'UNAF. Le Monde > lire l'article complet
Posté par boucheaoreille77 à 22:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 2 avril 2010

Monsanto reconnaît l’inutilité de son coton OGM

Suite à une étude menée dans l’Etat du Gujarat, à l’ouest de l’Inde, la firme Monsanto feint aujourd’hui de découvrir que son coton transgénique (le « coton Bt ») se révèle... inefficace. Les insectes contre lesquels est censé lutter ce coton OGM ont développé des résistances aux pesticides inoculés dans les plantes. Annoncé depuis longtemps par diverses ONG, ce risque d’apparition de résistance est documenté scientifiquement depuis plusieurs années déjà. Monsanto et ses chercheurs sont, en fait, en retard de dix ans. Ça c’est de... [Lire la suite]