LE BOUCHE A OREILLE DE CITRY - "Agis en ton lieu, pense avec le monde" Edouard Glissant

mercredi 2 septembre 2015

Vélorution 2015 à Château-Thierry

velorution2015

 

Manifestation festive de quelques kilomètres dont le but est toujours aussi simple :

Promouvoir les transports doux écologiques et non polluants,
dans une ambiance conviviale et familiale, à petit rythme dans le cœur de la ville et le respect du code de la route.

Les participants sont invités à venir en vélo, roller, skate, tandem...

Les "habitués" ne manqueront pas de venir déguisés avec vélo décorés et sifflets !

Cette année, l’association Adiammo, diabète et maladies métaboliques de l’omois, se joint à la Vélorution pour ses vertus positives sur la santé !

Le Festival Patrimoine vivant offre également un tarif réduit sur le pass 2 jours pour tous les vélorutionnaires !

Faites suivre l'information sans modération à vos amis, contacts, associations, mairie, facebook ... (Bonnes volontés bienvenues pour afficher dans les magasins et mairies)

Télécharger l'affiche ici


samedi 29 août 2015

Forum des associations à Jouarre

forum associations jouarre

 

mardi 25 août 2015

Le Salvador abandonne le RoundUp et connaît des récoltes records

non au roundup

En Amérique centrale, le Salvador a boycotté une cinquantaine de produits phytosanitaires à usage agricole, dont le RoundUp pour se recentrer sur le culture de graines locales. Depuis, le système agricole du pays aurait gagné en durabilité et en productivité.

Tout commence en septembre 2013 lorsque le Salvador vote l’interdiction de 53 produits phytosanitaires, parmi eux, le plus connu de tous, le RoundUp, le désherbant vedette de Monsanto. 

Consoglobe > lire l'article complet

vendredi 14 août 2015

Les Sages retoquent l'interdiction du gaspillage alimentaire dans les grandes surfaces

caddie

La grande distribution ne sera plus contrainte d'organiser la redistribution de tonnes d'aliments non vendus (Le Figaro parle d'un million de tonnes jeté par an ?). Le Conseil constitutionnel vient en effet de censurer l'article concernant le gaspillage alimentaire (loi sur la transition énergétique) qui prévoyait l'interdiction pour les grandes surfaces de jeter de la nourriture. L'Assemblée nationale avait voté à l'unanimité en mai dernier cette mesure très attendue par les organisations s'occupant des plus démunis. Qu’il est difficile de faire appliquer les lois, même quand elles semblent bénéfiques pour les consommateurs et notre société !

Info transmise par Foodwatch



Énergie solaire : pourquoi EDF laisse-t-elle tomber sa filiale Nexcis et son invention prometteuse ?

energie_solaire

C’est une innovation prometteuse : équiper les fenêtres des bâtiments d’un filtre photovoltaïque aux allures de vitres fumées, qui permet de produire de l’électricité. De quoi rendre les bâtiments plus autonomes et favoriser l’essor des énergies renouvelables. Problème : EDF a décidé de cesser l’activité de sa filiale, Nexcis, qui a mis au point le procédé. Abasourdis par la décision, les salariés, menacés par un plan social, proposent de reprendre l’entreprise, avec le soutien de syndicats. Mais dans l’indifférence, pour l’instant, du gouvernement... (çà ne vous rappelle rien ?  ndlr)

Mutinationales.org > lire l'article complet

jeudi 13 août 2015

Le gouvernement japonais relance le nucléaire au mépris de sa population

nucleaire japonLa décision par le gouvernement japonais de remettre en service la centrale nucléaire de Sendai au Japon, au lendemain des commémorations des bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki, est consternante.

Cette décision est une provocation à l’encontre d’une très large majorité de la population japonaise qui reste opposée à cette relance du nucléaire civil.

L’argument principal du Premier ministre Shinzō Abe, pour justifier cette relance est le coût des importations de pétrole, gaz et charbon utilisés par les centrales électriques thermiques, or ces augmentations sont avant tout la conséquence de la dépréciation du Yen !

Sortir du nucléaire > lire le communiqué complet

mercredi 12 août 2015

La coopérative de pêche de Fukushima autorise Tepco à déverser ses eaux radioactives en mer

fukushima

Le 11 août 2015, la coopérative de pêche de Fukushima autorise officiellement Tepco à déverser les eaux extrêmement radioactives en mer.

Tepco va commencer à les déverser dès septembre.
La coopérative de pêche de Fukushima avait toujours refusé ce plan de “sous-évacuation”. On ne sait pas ce qui les a fait changer d’avis.

Les eaux souterraines qui vont être déversées sont pompées à proximité des bâtiments des réacteurs. Selon les données de Tepco au 11 août 2015, la radioactivité en césium 134/137 de ces eaux est de 238 000 Bq/m³. Tepco affirme qu’ils vont les “filtrer” avant de les déverser mais les données de leurs analyse ne portent que sur le césium 134/137 et l’iode 31. La radioactivité des autres nucléides comme le strontium 90 n’est pas communiquée.

Source en Anglais > Fukushima diary

lundi 10 août 2015

L’Ecosse interdit la culture des OGM sur son territoire

Fotolia_84106476_XS

ogm jen veux pasAlors que l'Angleterre se dirige vers une autorisation à la culture des OGM dans ses champs, l'Ecosse fait de la résistance, encore et toujours.

L'Ecosse a décidé d'interdire la culture des OGM sur son territoire. Ce gouvernement autonome au sein du Royaume-Uni entend ainsi profiter d'une possibilité ouverte récemment par l'Union européenne. L'Ecosse veut rester un territoire vert et propre et le gouvernement écossais estime que l'introduction des cultures OGM (organisme génétiquement modifié) pourrait nuire à son image et remettre en cause la prospérité du secteur agroalimentaire et de la boisson qui pèse près de 20 milliards d'euros par an.

RFI > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 6 août 2015

Cyberaction : Non aux mouches transgéniques !

moucheEn 2013 déjà avec Les Amis de la terre espagnols, une cyberaction avait été lancée contre les mouches transgéniques et nous avions gagné.

Deux ans plus tard la même société revient à la charge : c'est dans un terrain de 1000 m2 et recouvert d'un filet que la société Oxitec prévoit de lâcher ses mouches génétiquement modifiées. L'essai doit durer un an.

Le but de l'opération est que ces insectes OGM s'accouplent avec les mouches de l'olive "originales" (Bactrocera oleae). Les larves qui naîtront de ces accouplements seront alors condamnées à mourir prématurément. Bref, une façon de frapper dur ce parasite des oliveraies, lequel est généralement combattu par des agents chimiques, "une technique qui a conduit au développement d'une résistance aux insecticides" selon un communiqué d'Oxitec. L'argument ne convainc pas 18 organisations environnementales, qui sont vent debout contre le projet censé être mené près de la ville de Tarragone. Elles demandent l'interdiction de cette expérimentation qui est censée commencer mi-août 2015. "Le gouvernement régional de la Catalogne nous a confirmé avoir reçu la demande d'Oxitec", explique à Sciences et Avenir Juliette Leroux, de la Fédération nationale d'agriculture biologique (FNAB), l'une des organisations sont réunies derrière la demande d'annulation du test. "Mais à ce jour (28 juillet 2015, ndlr) ils n'ont pas donné leur autorisation". Et sans elle, rien ne peut se faire - les Catalans ont d'ailleurs déjà dit "non" à Oxitec en 2013 pour la même demande.

Les cyberacteurs > lire la suite de l'article et signer la cyberaction

mardi 28 juillet 2015

Cecil, le lion le plus célèbre du Zimbabwe, abattu par un braconnier

cecil

50 000 euros. C'est la somme qu'aurait payée un chasseur à deux guides locaux pour qu'ils le mènent à l'iconique Cecil, lion à la crinière en partie brune âgé de 13 ans, attraction touristique du parc national Hwange au Zimbabwe, dont il était l'un des plus importants chefs de meute. Les deux guides ont été arrêtés. Les autorités recherchaient un Espagnol, mais selon une ONG de préservation de la nature, le tueur du lion serait un dentiste américain amateur de chasse à l'arc.

RFI > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 27 juillet 2015

Ces intellectuels qui choisissent la précarité

Le sociologue Patrick Cingolani a identifié une distinction entre les précaires issus des classes populaires et les métiers intellectuels qui revendiquent la précarité au nom de l'autonomie.

Challenges > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La grande distribution est devenue un fléau national

"Sublime paradoxe, la patron de la FNSEA, premier syndicat agricole, Xavier Beulin, qui discute avec le ministre, est président de la multinationale Sofiprotéol*, propriétaire de plusieurs marques agro-alimentaires, dont l'une des filiales à 100%, la société Farmor (Glon-Sanders), à Guingamp, importe des centaines de milliers de tonnes de poulets industriels brésiliens produits dans des conditions ignobles. D'une main j'envoie mes éleveurs de volailles faire des actions commandos, d'une autre j'importe en masse ce qui les conduit à la ruine."

Lire l'interview complète de Périco Legasse

*Sofiprotéol adopte Avril comme nouveau nom

Son conseil d’administration sera composé de neuf membres. Quatre sont issus de la Fédération des producteurs d’oléagineux (Fop), Xavier Beulin, actuel président de Sofiprotéol, Arnaud Rousseau, vice-président de la Fop, Gérard Tubéry, président de la Fop et Bernard Verneuil, président du Centre technique des oléagineux (Cetiom), trois personnalités qualifiés, Jean-Pierre Denis, président du Crédit Mutuel Arkéa, Anne Lauvergeon, PDG d’Alp Services et résidente de Sigfox et Pierre Pringuet, directeur général de Pernod Ricard et deux anciens dirigeants ou mandataires du groupe : Patrice Gollier, ancien directeur général d’InVivo et Alain Mirot, directeur administratif et financier de Sofiprotéol. "Il s’agit d’une structure inédite, qui va permettre d’ouvrir le capital à des investisseurs le cas échéant, sans perdre le pouvoir de décisions".

L'Usine Nouvelle > lire l'article complet

Interdiction de la vente de pesticides aux particuliers en 2019, encore 4 ans de nocivité…

pestiOn sait pourtant que ce sont des produits cancérogènes et on va encore attendre quatre ans !!!

La loi transition énergétique pour la croissance verte a été adoptée le 22 juillet par l’Assemblée Nationale. Ce texte prévoit notamment l’interdiction de la vente libre des pesticides pour les utilisateurs non professionnels à compter du 1er janvier 2017. Le retrait de la vente de ces produits pour les amateurs entrera en vigueur au 1er janvier 2019.

Agir pour l'Environnement > lire l'article complet