LE BOUCHE A OREILLE DE CITRY - "Agis en ton lieu, pense avec le monde" Edouard Glissant

mardi 28 juillet 2015

Cecil, le lion le plus célèbre du Zimbabwe, abattu par un braconnier

cecil

50 000 euros. C'est la somme qu'aurait payée un chasseur à deux guides locaux pour qu'ils le mènent à l'iconique Cecil, lion à la crinière en partie brune âgé de 13 ans, attraction touristique du parc national Hwange au Zimbabwe, dont il était l'un des plus importants chefs de meute. Les deux guides ont été arrêtés. Les autorités recherchaient un Espagnol, mais selon une ONG de préservation de la nature, le tueur du lion serait un dentiste américain amateur de chasse à l'arc.

RFI > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 27 juillet 2015

Ces intellectuels qui choisissent la précarité

Le sociologue Patrick Cingolani a identifié une distinction entre les précaires issus des classes populaires et les métiers intellectuels qui revendiquent la précarité au nom de l'autonomie.

Challenges > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La grande distribution est devenue un fléau national

"Sublime paradoxe, la patron de la FNSEA, premier syndicat agricole, Xavier Beulin, qui discute avec le ministre, est président de la multinationale Sofiprotéol*, propriétaire de plusieurs marques agro-alimentaires, dont l'une des filiales à 100%, la société Farmor (Glon-Sanders), à Guingamp, importe des centaines de milliers de tonnes de poulets industriels brésiliens produits dans des conditions ignobles. D'une main j'envoie mes éleveurs de volailles faire des actions commandos, d'une autre j'importe en masse ce qui les conduit à la ruine."

Lire l'interview complète de Périco Legasse

*Sofiprotéol adopte Avril comme nouveau nom

Son conseil d’administration sera composé de neuf membres. Quatre sont issus de la Fédération des producteurs d’oléagineux (Fop), Xavier Beulin, actuel président de Sofiprotéol, Arnaud Rousseau, vice-président de la Fop, Gérard Tubéry, président de la Fop et Bernard Verneuil, président du Centre technique des oléagineux (Cetiom), trois personnalités qualifiés, Jean-Pierre Denis, président du Crédit Mutuel Arkéa, Anne Lauvergeon, PDG d’Alp Services et résidente de Sigfox et Pierre Pringuet, directeur général de Pernod Ricard et deux anciens dirigeants ou mandataires du groupe : Patrice Gollier, ancien directeur général d’InVivo et Alain Mirot, directeur administratif et financier de Sofiprotéol. "Il s’agit d’une structure inédite, qui va permettre d’ouvrir le capital à des investisseurs le cas échéant, sans perdre le pouvoir de décisions".

L'Usine Nouvelle > lire l'article complet

Interdiction de la vente de pesticides aux particuliers en 2019, encore 4 ans de nocivité…

pestiOn sait pourtant que ce sont des produits cancérogènes et on va encore attendre quatre ans !!!

La loi transition énergétique pour la croissance verte a été adoptée le 22 juillet par l’Assemblée Nationale. Ce texte prévoit notamment l’interdiction de la vente libre des pesticides pour les utilisateurs non professionnels à compter du 1er janvier 2017. Le retrait de la vente de ces produits pour les amateurs entrera en vigueur au 1er janvier 2019.

Agir pour l'Environnement > lire l'article complet



Mise en liberté de mouches génétiquement modifiées en Espagne

moucheLa société britannique Oxitec prévoit la libération de mouches de l’olive génétiquement modifiés, en Catalogne (Espagne). Ces insectes sont modifiés de façon à ce que les descendantes femelles meurent (à l’état larvaire, dans les olives), tandis que les générations mâles survivent. L’objectif de la société Oxitex est de libérer jusqu’à 5000 mouches par semaine, dans une région proche de Tarragone, sur une zone expérimentale d’environ 1000m2.

moucheFace aux risques de modification de la biodiversité et de dissémination, y compris dans des productions d’agriculture biologique, des organisations, dont la Fondation Sciences Citoyennes, demandent l’interdiction de toute libération de ces espèces.

Fondation Sciences Citoyennes > lire l'article complet

samedi 25 juillet 2015

Les îles Féroé séduisent de plus en plus de touristes

Les îles Féroé, un archipel perdu dans l'Atlantique nord au-dessus de l'Écosse, est un joyau de la planète. Un décor spectaculaire, des façades vertigineuses à 90° et une destination qui se mérite. Tous les ans, il n'y a que 5 000 touristes qui visitent les îles Féroé.

Francetvinfo > lire l'article complet

Tous les ans, il y a aussi çà... 

EDF distille la propagande nucléaire dans les lycées avec le feu vert de l’Education nationale

edf et education nationale

EDF propose des conférences "sur le développement durable“ dans les établissements scolaires. Vantant subtilement l’énergie nucléaire et stigmatisant la transition énergétique.

Reporterre s’est procuré l’enregistrement d’une de ces conférences, au lycée René Char d’Avignon.

Reporterre > lire l'article complet

OGM : les parlementaires américains refusent l’étiquetage obligatoire des aliments

ogm jen veux pas

La majorité des parlementaires américains ont décidé que les entreprises agroalimentaires n’auraient pas à indiquer si leurs produits contiennent des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Cette loi est votée alors que depuis plusieurs mois le débat est intense dans plusieurs Etats entre le lobby de l’industrie agroalimentaire et plusieurs associations de consommateurs et de groupes de défense de l’environnement, qui réclament plus de transparence sur le sujet. Le texte a été adopté par 275 voix pour contre 150, 45 démocrates s’étant ralliés à la majorité républicaine.

Le Monde > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 13 juillet 2015

6 raisons pour la fermeture sans délai de la centrale nucléaire de Fessenheim !

fermons-fessenheim

Fessenheim en bref

la plus vieille centrale nucléaire de France, et une des plus mal conçues, construite sur une faille sismique active, à quelques mètres au-dessus de la plus grande nappe phréatique d’Europe de l’Ouest, en zone inondable, en contrebas de la digue qui la sépare du Grand Canal d’Alsace, survolée quotidiennement par des avions de ligne et proche de deux aéroports internationaux, menaçant plus d’un million de personnes dans un rayon de 30 km, zone d’évacuation à Fukushima, menaçant le potentiel touristique de l’Alsace (18 millions de visiteurs et 36 000 emplois), dont la fermeture est demandée par de nombreuses collectivités locales, l’Allemagne et la Suisse.

 

< Téléchargez des tracts

< Téléchargez la pétition 

samedi 13 juin 2015

La ferme-usine de Drucat compte plus de vaches qu’autorisé. La Préfecture enquête

novissen

Dans l’après-midi du mardi 9 juin, le responsable de l’exploitation, Michel Welter, a confirmé à l’AFP les informations révélées par Reporterre : « Entre le 10 avril et aujourd’hui, le cheptel est effectivement passé de 500 à 794 laitières » .

La réaction ne s’est pas fait attendre. « Nous avons pris connaissance de votre article publié ce jour. En réaction, la préfète a demandé à la DDPP [Direction départementale de protection des populations] de réaliser un contrôle de l’exploitation et de compter le nombre d’animaux par catégorie dans les plus brefs délais. » Par ce mel envoyé à Reporterre lundi 8 juin en milieu d’après-midi, la préfecture de la Somme a confirmé ses inquiétudes sur l’augmentation du cheptel de la ferme-usine des Milles vaches signalé par le témoignage publié le matin par Reporterre : l’ex-salarié de la ferme-usine indiquait que celle-ci comptait plus de 700 vaches, alors que seules 500 sont autorisées.

Reporterre > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 20:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 1 juin 2015

La ferme des mille vaches s'exporte en Belgique

novissenSes opposants la surnomment « la ferme des mille vaches » ou « l’usine ». Le projet : un millier de vaches parquées dans un immense hangar, des robots de traite automatiques, pour une production annuelle de 11 millions de litres de lait. Cette exploitation laitière -implantée en Picardie, en France- a démarré l’an dernier, malgré l’opposition virulente de riverains, de citoyens et d’agriculteurs. Boycottée en France, la ferme tente maintenant d’écouler sa production en Belgique.

RTBF.BE > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 22 mai 2015

L'Union européenne aurait renoncé à interdire 31 pesticides pour faciliter les négociations de l'accord transatlantique

pesticides non merci

Sous la pression américaine, l’Union européenne aurait renoncé à interdire des dizaines de pesticides liés à des cancers et des perturbations hormonales pour faciliter les négociations du Traité d’échange commercial transatlantique (appelé TTIP ou TAFTA). C’est en tout cas ce que révèle outre-Manche le site du "Guardian" ce vendredi.

Des travaux législatifs prévoyaient la prohibition de 31 pesticides contenant des perturbateurs endocriniens, mais ont été remisés au placard à la suite d’une campagne intensive de lobbying américain et de menaces de "conséquences d’ampleur", comme le révèlent des documents auxquels a eu accès l’ONG Corporate Europe Observatory.

Nouvel Obs > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 21:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 21 mai 2015

Après Sivens : la liberté de manifester limitée ?

Fotolia_59736710_XS

Des députés PS, UMP et UDI suggèrent de limiter la liberté de manifester, dans un rapport qui sera remis le 28 mai au président de l’Assemblée nationale.

Pour « mieux conjuguer ordre et liberté », rognons sur la liberté de manifester.

La commission d’enquête parlementaire ouverte après la mort de Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens (Tarn), n’a rien trouvé de mieux que de suggérer de limiter un droit fondamental.
Cette commission, qui a présenté ce jeudi 21 mai 23 propositions, envisage en effet de créer une interdiction administrative de manifester aux personnes susceptibles d’être violentes. Une idée déjà évoquée, ou plutôt suggérée, par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en février 2014, lors de son audition.

L’interdiction ressemblerait fortement à celle qui s’applique dans les stades à certains supporters.

Noël Mamère (EELV), président de la commission, s’indigne : « Le droit d’assister à un match n’est pas une liberté fondamentale, contrairement à celui de manifester. »

Politis > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 23:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 23 avril 2015

Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

nucleaireBure : c’est dans ce petit village de la Meuse que l’industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des millions d’années. Parce que laisser enfouir ces déchets, c’est laisser la possibilité à l’industrie nucléaire de continuer à exister, le Réseau apporte un soutien aux collectifs mobilisés contre l’enfouissement et amplifie la lutte contre Cigéo.

Samedi 18 avril, à 5h du matin, après l’examen de 110 amendements dans la soirée, Cigéo a sorti son dernier joker. Sans aucune discussion sur le fond, le Sénat, réduit à quelques sénateurs - dont Gérard Longuet, élu meusien - a fait passer en priorité un texte destiné à faciliter l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure. Ce tour de passe-passe ahurissant démontre une fois de plus que Cigéo n’est ni transparent ni démocratique et qu’il pourrait être créé en dépit de toute considération scientifique objective. Récemment, les parlementaires et élus pro-Cigéo ont essayé à quatre reprises - en vain - d’introduire ces modifications législatives dans la loi sur la transition énergétique puis dans la loi Macron. Pour cette ultime tentative, rien n’est encore joué et le dernier mot reviendra à l’Assemblée nationale.

Sortir du nucléaire > lire le communiqué complet

samedi 18 avril 2015

L’Office européen des brevets impose le brevetage du vivant en Europe

© seralex - Fotolia.com

Après des années de batailles juridiques, la grande chambre de l’Office européen des brevets (OEB) vient de reconnaitre deux brevets sur un brocoli et une tomate obtenus par des méthodes de sélection classiques. Avec cette décision, qui fait jurisprudence, le cadre européen vole en éclat. Il destinait jusqu’à présent les brevets sur le vivant aux organismes génétiquement modifiés.

Une offensive silencieuse. Ces dernières années, plus d’un millier de demandes de brevets ont été déposées auprès de l’OEB (Office européen des brevets) pour des plantes obtenues par des méthodes de sélection classiques. Une offensive menée par l’industrie et qui déborde le cadre européen, qui destinait avant tout les brevets sur le vivant aux organismes génétiquement modifiée (OGM). En vain, puisque les premiers brevets ont été accordés à des légumes obtenus par des méthodes de sélection classique. Face à la fronde des nombreuses ONG, l’OEB avait cependant choisi depuis 2013 de limiter l’octroi des brevets sur les plantes classiques.

Novethic > lire l'article complet

Lire aussi La France Agricole >Les horticulteurs s'alarment d'une décision de l'Office européen des brevets