le Bouche à Oreille de Citry

dimanche 14 septembre 2014

Vélorution 2014 à Château Thierry

velorution2014

Posté par boucheaoreille77 à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 6 septembre 2014

Action Novissen le 8 septembre en soirée

novissenNovissen propose une action déclenchée en urgence, qui aura lieu aux abords de la ferme-usine le lundi 08/09 à partir de 20h

  • 19h45 installation d'un stand avec drapeaux près de la route
  • 20h à 20h30 infos expliquant le pourquoi de cette veille citoyenne et échanges avec les présents
  • 20h30 lecture du communiqué de presse préparé et remis aux journalistes présents
  • 20h45 lecture des différents documents récents : tracts, dossiers complet mis à jour
  • 21h15 marche avec des torches jusqu'à l'entrée de l'usine puis une minute de silence dans la nuit pour les victimes de l'agroindustrie.
  • 21h30 retour au stand et dispersion après un appel à la mobilisation.

Posté par boucheaoreille77 à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Delphine Batho va sortir un livre sur la "collusion avec les lobbys au sommet de l’État"

Delphine Batho, le 4 juillet 2013 © REUTERS/Benoit Tessier

Delphine Batho va sortir un livre sur la 'collusion avec les lobbys au sommet de l’État'Rentrée littéraire - Encore un peu de lecture pour François Hollande. Après le brûlot de Cécile Duflot et le récit explosif de Valérie Trierweiler, un autre livre politique à venir devrait trouver sa place dans la bibliothèque du président de la République : celui de Delphine Batho.

Ministre de l'Écologie de juin 2012 à juillet 2013, elle avait été virée sans ménagementaprès avoir vertement critiqué les choix budgétaires de François Hollande et Jean-Marc Ayrault. Intitulé Insoumise, son livre doit paraître le 15 octobre aux éditions Grasset, d'après M, le magazine du Monde daté du 6 septembre. Et celle qui se voit en "lanceuse d'alerte" s'inscrit manifestement dans la droite ligne des derniers essais peu aimables envers François Hollande, d'après le mot de l'éditeur cité par l'hebdomadaire : 

[Delphine Batho] raconte comment, au sommet de l'État, règne ouvertement la connivence avec les lobbys et les puissances financières que la gauche était supposée combattre.

Le lab Europe 1 > lire l'article complet

mercredi 27 août 2014

Gaspillage alimentaire – qui jette le plus en France et dans le monde

gaspillage-alimentaire-infographie-fneLe monde peut produire assez d’aliments pour nourrir les 6 milliards d’habitants de la planète. Malgré tout, 82 pays n’ont pas suffisamment de nourriture pour faire vivre l’ensemble de la population décemment. La marque Albal livre de nouveaux chiffres sur ce phénomène en France.

En France, nous jetons en moyenne 21% des aliments que nous achetons, ce qui représente 5,6 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 89,9 kg par an et par habitant.

Le coût de cet impressionnant gaspillage alimentaire s’élève à 430 euros par an et par habitant.

Autre estimation : selon France Nature Environnement, chaque année, nous jetons environ 7 kilos de produits non déballés et non consommés par personne. D’après une étude réalisée par Verdicité et FNE, nous pouvons estimer que le gaspillage alimentaire représente 10% des déchets ménagers et assimilés. Les foyers jettent, en moyenne, entre 500 et 1500 € par an de nourriture encore consommable

Consoglobe > lire l'article complet



mercredi 20 août 2014

Les champs français, nouveau placement financier

De plus en plus de terres agricoles sont achetées par diverses entreprises n'ayant aucun lien avec l'agriculture. Une forme d'accaparement des terres qui inquiète.

Dans la Somme, Michel Ramery, entrepreneur du BTP et 369e personnalité la plus riche de France, s’associe via un montage juridique et financier à des agriculteurs pour construire la fameuse ferme des Mille vaches. Dans le Bordelais, des holdings chinoises multiplient les investissements dans les vignobles. Dans le Pas-de-Calais, deux investisseurs belges se paient 250 hectares de terres convoitées par des jeunes agriculteurs du cru. En Camargue, la famille royale danoise rachète à une mutuelle la plus grande ferme du coin.

Le point commun entre ces quatre affaires qui ont secoué ces dernières années le monde agricole français semble être un détail. Pourtant, il change tout. A la tête de ces exploitations on ne trouve plus des agriculteurs mais des sociétés, qui n’ont pas grand-chose à voir avec l’agriculture. Ce type d’acquisitions, très rares il y a encore quelques années, se multiplient ces derniers mois.

Terra Eco > lire l'article complet

Nouvelle loi sur les surplus des grandes surfaces

caddieEncore un cadeau déguisé pour la grande distribution : 60% du montant de ces dons peuvent être défiscalisés !

Ce qu'en dit Thomas Porcher : "Mes confrères me disent que je suis fou de le dire mais je le pense, je trouve que ce crédit d’impôt est très très élevé, trop élevé, ça coûte très cher à l’état qui prend déjà en charge environ 200 000 euros de crédit d’impôt par an..."

Lire :
> Marianne > Gaspillage alimentaire : Faut-il obliger les grandes surfaces à donner leurs invendus ? 

> Terra Eco > Dons obligatoires dans les hypers : la fausse bonne idée venue de Belgique

Posté par boucheaoreille77 à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 8 août 2014

Dons obligatoires dans les hypers : la fausse bonne idée venue de Belgique

Une proposition de loi veut obliger les hyper à faire don de leurs invendus. L'idée s'inspire d'une loi belge... qui n'a convaincu personne.

Les éboueurs qui les vident chaque les jours vous le diront : les bennes des supermarchés sont surchargées de nourriture. On estime à 500 tonnes par an la quantité de produits alimentaires jetés dans les grandes enseignes. Pour arrêter le massacre, un groupe de 63 députéscompte déposer une proposition de loi visant à obliger les magasins de plus de 1000 m2 à proposer leurs invendus encore consommables à des associations caritatives. La fin du grand gâchis ? Pas sûr du tout. 

Terra eco vous explique pourquoi ici !

jeudi 31 juillet 2014

Le comble de l’absurdité : déboiser pour du sable

Sauvons la forêtL’industrie du sable est prête à n’importe quoi pour exploiter la précieuse matière première, même à raser une forêt aux arbres centenaires. C’est ce qui est en train d’arriver en Allemagne où une entreprise demande à déboiser la forêt de Buschbell afin d’extraire son sable.

Des manifestations locales ont réussi à repousser par deux fois l’octroi du permis de déboiser. Mais le 15 août prochain, les autorités prendront une décision définitive. Si celles-ci donnent leur feu vert, la forêt de Buschbell serait alors déboisée au cours des 4 prochaines années.

Agissons vite avant le 15 août !

Sauvons la forêt > signer la pétition

lundi 28 juillet 2014

Réutilisation des eaux usées traitées : l'économie circulaire appliquée au domaine de l'eau

Nicolas Condom, dirigeant fondateur d'Ecofilae revient sur l'opportunité d'un développement de la réutilisation des eaux usées traitées en irrigation au regard des tensions sur l'eau et l'agriculture dans un contexte de réchauffement climatique.

Face à la demande d'une population mondiale et d'une agriculture irriguée croissantes, les ressources en eau sont aujourd'hui plus que jamais menacées et leur partage toujours plus complexe. Le dernier rapport du GIEC 2014 nous alarme, entre autres, sur la pression accrue sur les ressources disponibles dans le sud de l'Europe pour les prochaines décennies.

La France n'est pas épargnée par cette crise de l'eau et se doit d'opérer une mutation de son secteur de l'eau. Parvenir à associer efficacement usages et ressources, voici le challenge pour les multiples acteurs de la filière eau. La valorisation des eaux non-conventionnelles apparait alors comme un levier majeur pour créer de la valeur en élaborant des solutions durables et profitables.

Actu Environnement > lire l'article complet

samedi 26 juillet 2014

L'image du jour : tendre baiser !

Posté par boucheaoreille77 à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Ile de Sein : le gardien du phare et ses amis veulent faire plier EDF

Dans le Finistère, certains habitants de Sein souhaitent produire leur propre énergie pour devenir autosuffisants et faire de l’île une terre 100% verte. EDF n’entend pas les laisser faire.

Rue 89 > lire l'article complet

Les tomates espagnoles remplacées par des alsaciennes à Auchan par des agriculteurs

Une vingtaine d’agriculteurs alsaciens ont remplacé en début d’après-midi les tomates espagnoles des étals de l’hypermarché Auchan à Hautepierre pour les remplacer par des tomates produites en Alsace. Les agriculteurs, membres de la FDSEA, voulaient dénoncer la présence à Strasbourg de tomates produits en Espagne et vendues 0,99€ le kilo, quand il est impossible pour eux de proposer leur production en dessous d’1,10€.

Rue 89 > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

L'argent colloïdal antibiotique interdit

Une simple suspension de particules d'argent microscopiques dans de l'eau ultra pure... rien de plus. C'est ce que l'on appelle l'argent colloïdal et c'est un des meilleurs remèdes naturels qui soit. Il est capable de :

  • Tuer la plupart des microbes et virus pathogènes,
  • accélérer la cicatrisation des blessures et des brûlures
  • Soigner la peau et les allergies
  • Stimuler les défenses naturelles
  • Purifier l'eau...

Et pourtant, il est aujourd'hui interdit à la vente en France pour une utilisation par voie interne. Aucune raison scientifique n'explique cette interdiction, mais l'industrie pharmaceutique est parvenue à lui faire la peau.

Alternative Santé > lire l'article complet

La lutte contre les gaspillages, l'autre objectif de la politique de l'eau

Pousser les collectivités à faire des travaux sur les réseaux, améliorer la transparence sur le prix de l'eau et encourager la réutilisation de l'eau. Tels sont les objectifs du Gouvernement pour lutter contre le gaspillage.

La lutte contre la pollution par les nitrates et les pesticides ressort clairement en tête des priorités de la politique de l'eau présentée mercredi 23 juillet par Ségolène Royal en conseil des ministres. Mais des mesures relatives à la gestion quantitative de l'eau ont également été annoncées par la ministre. Présentation.

Le doublement de la redevance "prélèvement" repoussé à 2015

La ministre de l'Ecologie annonce l'obligation pour les collectivités de faire des travaux sur les réseaux d'eau potable. Vingt pour cent des volumes mis en distribution n'atteignent pas le robinet du fait des fuites, mais le taux de renouvellement des réseaux n'est que de 0,61%. "Réduire les fuites permet de diminuer les prélèvements sur le milieu aquatique naturel, d'éviter les gaspillages d'énergie (pompage, traitement) et la consommation inutile de produits chimiques pour le traitement", explique le ministère.

Actu Environnement > lire l'article complet

 

jeudi 24 juillet 2014

Les grands circuits de distribution se préparent à étrangler les paysans

caddieLa presse et les milieux économiques bruissent depuis quelques jours, des négociations en cours entre les centrales d’achat de Carrefour, de Leclerc, d’Intermarché et d’Auchan, le monde agricole, les PME, les petits producteurs artisanaux et les industriels de la bouffe. La plupart des articles parus, expliquent que le bras de fer, aboutirait en fin de compte, sans prendre le moins recul et en recopiant les communiqués de la grande distribution, à une baisse des prix pour le consommateur.

Mais l’entente, (innocemment ?) signalée il y a quelques semaines, par l’hebdomadaire LSA (Libre Service Actualités) vise à une toute autre finalité. Dans une saison qui est et sera marquée par une abondance des fruits et légumes liée au printemps précoce et aux températures clémentes, les centrales d’achat ont mis au point une tactique commerciale visant de nombreux agriculteurs, avec la complicité de la FNSEA dont le rôle principal consiste à d’abord protéger les producteurs de céréales, de maïs et de tournesol, pour obtenir qu’ils baissent rapidement leurs prix. Alors que nombre d’entre eux sont déjà à la limite d’une rupture économique, situation qui est notamment celle des maraichers. Sommés de « solder » leurs productions ils vont se trouver dans quelques jours face à des hypermarchés qui ont pour consigne de baisser les prix aux dépends des producteurs. Si les fournisseurs résistent aux ukases de la distribution, consigne a été donnée de les « déférencer », c’est-à-dire de refuser leurs produits.

Politis > lire l'article complet

Posté par boucheaoreille77 à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 23 juillet 2014

Une victoire pour la planète : SOCO n’explorera pas dans le parc des Virunga

Après deux ans de campagne et après TOTAL en mai 2013, c’est au tour de la multinationale londonienne Soco International PLC d’annoncer ce jour son engagement à cesser toute opération au sein du plus ancien Parc national d’Afrique mais également à se retirer de tous les autres sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

WWF > lire le communiqué complet 
Lire aussi > le coltan détruit la biodiviersité



Fin »