mardi 29 mars 2016

Comment l’industrie pharmaceutique tente d’influencer les étudiants en médecine

Universités de médecine et hôpitaux, où officient les internes, sont ciblés par l’industrie pharmaceutique. L’enjeu : créer une proximité pour imposer leurs produits et influencer les choix de ces futurs médecins. Entre nécessaire information sur les traitements et molécules existants et stratégie commerciale agressive, la présence des industries pharmaceutiques et de leurs visiteurs médicaux y est-elle encadrée ? De plus en plus d’étudiants s’en alarment. Un classement des universités françaises, à partir de leur... [Lire la suite]

samedi 19 mars 2016

Cyberaction : Alternatives aux pesticides, la Loi existe !

En France, le purin d’ortie est devenu l’emblème des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP) du domaine public Le décret d’application indispensable, pourtant rédigé, n’est toujours pas publié. Cela fait 10 ans qu’administration et gouvernement bloquent l’utilisation des PNPP. Cyberacteurs > pour signer la pétition, c'est ici !
Posté par boucheaoreille77 à 09:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 15 mars 2016

Les hypers lorgnent le marché naissant des "locavores"

Bousculés par le succès grandissant des ventes directes, industriels et enseignes de l'agroalimentaire s'emploient à développer les circuits courts. Véritable mue ou simple opération marketing ? L'Express  lire l'article complet
dimanche 21 février 2016

Contre la décision du parlement européen de transformer le bio en "presque bio "

Empêcher le parlement européen d'élargir les règles de la production bio pour parvenir à y intégrer du presque bio et perméabiliser la frontière entre produits conventionnels et produits bio . A ce jour le label bio est encore un gage de sécurité et de vérité mais il risque avec cette nouvelle décision de devenir flou , laisser penser que presque c'est aussi bien que strictement et jeter le soupçon sur la filière actuelle. Signer la pétitionLire aussi > L’Europe met en danger la certification bio
Posté par boucheaoreille77 à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 17 février 2016

NDDL : Didier Guillaume souhaite que l’armée évacue les zadistes une fois les recours terminés

le président du groupe socialiste au Sénat, Didier Guillaume salue la tenue prochaine d’un référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes mais souhaite l’évacuation de la ZAD,  « par l’armée » si nécessaire, une fois tous les recours juridiques épuisés. Public Sénat > lire l'article complet
mercredi 3 février 2016

Panneaux publicitaires : refusons la « France moche » de Macron

Dans le cadre de la loi « Croissance » dite Loi Macron, le gouvernement s’apprête à adopter en catimini un décret assouplissant fortement les règles d’implantation des panneaux publicitaires.Au travers de dérogations écrites sur mesure par et pour le lobby de la publicité, des centaines de milliers de panneaux illégaux vont être légalisésUne consultation publique, qui se terminera le 09 février à minuit, vous permet de vous opposer à ce projet de décret.Signez la pétition ici ou en cliquant l'image

lundi 1 février 2016

Première usine de carburant à base d'animaux au Havre

Cette information datant de novembre 2013 m'avait complètement échappée. Inaugurée le jeudi 7 novembre 2013, l’usine, tout comme la société Estener, sont co-détenues par le groupe de distribution Les Mousquetaires (Intermarché) à 65% et par le groupe d’équarrissage Saria à 35%. Cette usine est destinéeà produire du biodiesel à base de graisses animales non-alimentaires... ...Le projet vise en résumé à valoriser les graisses animales qui ne peuvent pas rejoindre la chaîne alimentaire, dites C1 : animaux tombés... [Lire la suite]
dimanche 31 janvier 2016

En Allemagne, les ferme-usines deviennent la règle, malgré une rentabilité incertaine

En marge de la Grüne Woche ("semaine verte") de Berlin, le salon de l’agriculture allemand, près de 20.000 personnes ont défilé samedi 16 janvier sous la bannière du collectif "Wir haben es satt" ("ça nous gave"). Elles réclament notamment la fin des subventions aux fermes-usines. Ces exploitations de masse prospèrent en Allemagne depuis cinquante ans. Dans l’Est du pays, elles ont même anéanti le maillage paysan. Surprise : elles ne sont même pas rentables. Reporterre > lire l'article complet
jeudi 21 janvier 2016

Alimentation industrielle et maladies chroniques

Ce n'est pas nouveau pour nous, nous avons bien constaté les dégâts de l'alimentation industrielle et nous ne cessons de voir augmenter somme de maladies plus ou moins graves, ou en passe de le devenir, si on continue sur cette pente. On vient d'ailleurs d'apprendre que la courbe de croissance de l'espérance de vie s'était infléchie pour la première fois depuis 1969. Les démographes de l'INSEE attribuent ce phénomène à la grippe, à la canicule de juillet 2015, soit des raisons conjoncturelles sans considérer les énormes changements de... [Lire la suite]