Tous les risques mis en avant par les opposants aux 1000 vaches se confirment : risque d'usage immodéré d'antibiotiques dans l'élevage industriel, quatre-vingts gènes de bactéries résistants...

Le fumier de bovins utilisé comme engrais pourrait représenter une menace pour la santé humaine à en croire une étude publiée par la société américaine de microbiologie (ACM) dans sa revue en ligne, mBio. "Ce que l'on savait déjà pour le lisier de porcs et les fientes de volailles, deux types d'élevage qui ont un recours important aux antibiotiques, est confirmé pour le fumier de bovins"...

Le figaro > lire l'article complet